LES IMMATRICULATIONS DE VEHICULES A MAURICE

 

Quand on débarque à Maurice, venant de France, on trouve une grande ressemblance avec les plaques françaises, celles d'avant la plaque européenne. Première bizarrerie, on voit des "O" sur certaines plaques, ce qui est strictement interdit en France.

J'ai trouvé sur le Net des forums de "furieux" des plaques (voir Liens/contacts) qui m'ont permis de réaliser cette page.

Après cette synthèse, vous saurez tout sur les plaques d'immatriculation que vous verrez à Maurice.

 

SYSTEME GENERAL :

Nous allons d'abord voir le système qui s'applique à la majorité des cas.

La couleur du fond* des plaques a une signification :

* ATTENTION : La nouvelle loi impose à tous les véhicules mauriciens la même couleur de plaques : blanc à l'avant et jaune à l'arrière, comme en Grande Bretagne. Elle est imposée à toutes les nouvelles immatriculations depuis la mi-2011. Donc le système des couleurs décrit ci-dessous est applelé à se diluer peu à peu dans le temps.

 

fond jaune : voiture de location fond blanc : Taxis et bus fond noir : Particuliers

Les exemples ci dessus illustrent les véhicules achetés à Maurice. Le principe est simple : un numéro, suivi du mois et de l'année de mise en circulation.

1991 AP 07 = le 1991ème véhicule acheté à Maurice et immatriculé en avril 2007. On aura donc pour les mois de l'année, les lettres :

JN, FB, MR, AP, MY, JU, JL, AG, SP, OC, NV, DC.

 

Pour les véhicules importés à Maurice, le mois est remplacé par Zx où x représente l'année d'importation.

1992 : A, 1993 : B, 1994 : C, 1995 : D, 1996 : E, 1997 : F, 1998 : G, 1999 : H, 2000 : J, 2001 : K, 2002 : L, 2003 : M, 2004 : N, 2005 : P, 2006 : R, 2007 : S, 2008 : T, 2009 : U, 2010 : V, 2011 : W, 2012 : X, 2013 : Y, 2014 : Z

4016 ZL 99 = le 4016ème véhicule importé, immatriculé en 2002 à Maurice. Date de première mise en circulation :1999.

A partir de 2015, changement, les 2 lettres sont du type xZ où x est l'année :

2015 : AZ, 2016 : BZ, 2017 : CZ, 2018 : DZ, 2019 : EZ

exemple : 157 AZ 11 = 157ème véhicule importé en 2015. Date de première mise en circulation : 2011.

--

--

          

On peut acheter une plaque personnalisée, moyennant Rs 10000 (~250€). Dans ce cas on peut choisir :

- 1 nombre de 1 à 4 chiffres,

- 1 ou 2 lettres (sauf I, O, Q) suivi d'un nombre de 1 à 4 chiffres.

CT 898 = Personalisation de ses plaques par le voyagiste Cathay Tours.

La plaque personnalisée appartient à son propriétaire et peut changer de voiture : (ici EK = Cie Emirates)

 

 

     

Les 2 roues ont une plaque avec un numéro et une lettre qui représente l'année (les mêmes que pour les véhicules importés). Une véhicule importé a 2 lettres : Zx, comme pour les voitures.

1515 A = 1515ème immatriculation de 2 roues en 1992. ZV = 2 roues importé en 2010.

Pour 2015, l'année est AA et AZ pour les 2 roues importés. 2016 : AB, BZ. 2017 : AC, CZ, 2018 : AD, DZ, 2019 : AE , EZ.

 

Versions rodriguaises pour particulier, voiture de location et moto :           

 

 

Vers Rivière Noire vous apercevrez peut être ce numéro, le plus convoité de l'île. Son propriétaire a refusé une proposition de rachat de sa plaque à Rs 500000... (12500€ = 1,25 patate = 1,25 plaque...) :

 

Single Image

Cliquez sur la photo pour connaître son heureux propriétaire. 

 

 

CAS PARTICULIERS :

Voila les plaques que vous pouvez aussi voir à Maurice :

 

véhicules gouvernementaux (ex : police) RM = Republic of Mauritius

Véhicules municipaux : 1 indique le No de district (Maurice en compte 10)

plaque provisoire (véhicules importés ? étrangers ?)

plaque temporaire (attente de la plaque définitive)

Corps diplomatique

Corps consulaire

personnel administratif (des ambassades par exemple, 35= France)

véhicules de l'ONU. A Maurice, tous commencent par 110.

véhicules de l'Indian Ocean Community.

véhicules du World Health Organisation (OMS).

Auto école

Plaque de cycle. Format non expliqué (merci de le faire savoir...)

The Indian Reprographic Rights Organisation.

ce type de plaque signale une "huile", genre maire ou ministre...

 

Ouf, vous savez (presque) tout...